La Société filiale commune aux quatre opérateurs de transport public belge, Belgian Mobility Card (BMC), rachète la startup Stoomlink

Par cette acquisition, BMC élargit sa mission première de maintenance et d’évolution du système billettique commun des opérateurs (MOBIB) et se donne la possibilité de créer de nouvelles solutions digitales pour les clients voyageurs multimodaux.

Le Conseil d’Administration de la Société filiale commune aux quatre opérateurs de transport public belge BMC a procédé à l’acquisition de la startup Stoomlink. Spécialisée en création de solutions digitales, celle-ci s’est positionnée depuis  plusieurs années comme experte dans la simplification du parcours des clients du transport public. Par ce rachat, BMC rencontre la volonté commune des quatre opérateurs de simplifier le parcours des clients intermodaux (information, conseil des clients voyageurs en temps réels, vente, validation, One Stop…) tout au long de leurs trajets sur les réseaux de transport public belge. L’arrivée de Stoomlink dans l’équipe de BMC contribuera à la mise en œuvre de ces nouveaux outils et services digitaux communs. À terme, les solutions créées intégreront aussi les partenaires privés actuels ou futurs des opérateurs.  

Pour rappel, à l’origine, BMC est chargé de la maintenance et de l’évolution du système billettique interopérable commun aux opérateurs publics (MOBIB).

L’objectif de BMC et des quatre opérateurs publics est de contribuer à un shift modal majeur (de la voiture individuelle) vers des formes de mobilité durable, et plus particulièrement vers les transports publics (train, tram, bus et métro), en améliorant et harmonisant l’expérience des voyageurs. 

L’information des voyageurs en temps réel et la simplification de toutes les étapes du parcours des clients par la digitalisation sont des facteurs d’attractivité majeurs du transport public.  Les quatre opérateurs travaillent ensemble depuis plusieurs années sur ce sujet : la création de la carte interopérable MOBIB (elle permet de passer d’un réseau à l’autre avec la même carte pour l’achat et la validation du titre), la création de produits communs comme le récent Brupass XL, qui permet d’utiliser tous les réseaux avec le même titre de transport jusqu’à 11,5 km de la Grand’Place de Bruxelles (Zone RER), ou encore le Route Planner commun SMOP, en sont quelques exemples.  Le rachat de Stoomlink permettra d’accélérer la mise en place de nouveaux outils digitaux communs et innovants facilitant le parcours des clients.

L’acquisition de la Start up Stoomlink par BMC fait suite à un process de due diligence qui a été mené par le Conseil d’Administration de BMC. Ce travail d’analyse et de négociation a duré plusieurs mois et s’est concrétisé par un accord sur l’acquisition de 100% des parts de Stoomlink sur fonds propres de BMC. 

Stoomlink n’est pas inconnue dans le secteur de la mobilité. Elle travaillait déjà pour BMC, la SNCB, la STIB, le TEC et Cambio (une filiale de De Lijn). À l’origine, les trois fondateurs avaient uni leurs expertises : Thomas Hermine, François Halin et Mathieu Delvaux. Leur projet était soutenu par trois autres actionnaires : Brustart SA, l’institut VIAS SC et Stratec SA.  Les quatre actionnaires cèdent leurs actions à BMC dans l’opération. Les trois fondateurs et leur équipe rentrent dans l’équipe de BMC. 

BMC et les quatre opérateurs se réjouissent de l’intégration de l’équipe Stoomlink dans l’équipe actuelle. Elle viendra renforcer les compétences stratégiques et les capacités de développement de nouveaux outils pour les clients voyageurs. 

Pour le Conseil d’administration « cette évolution permettra aux opérateurs d’optimiser, à travers leur Société commune BMC, les données et outils digitaux, de présenter demain de nouveaux produits et services à la vente, de poursuivre le projet de Route Planner intermodal en temps réel, de mettre en place des écrans d’information voyageurs multimodaux en temps réel, et de proposer de nouvelles solutions d’achat, de paiement, de validation et d’information voyageurs digitales communes (« One-Stop») ».

Contacts avec la presse : 

  • Pour BMC, Marc Huybrechts, Président du Conseil d’Administration, 02 528 23 49
  • Pour Stoomlink, Thomas Hermine, 0495 64 99 99